De nos jours, manger Bio est devenu un style de vie que bon nombre de personnes adoptent. Avec l’accroissement du taux de personnes souffrant de maladies chroniques, le bio semble être une porte de secours. En effet, plusieurs bienfaits sont associés à la consommation d’aliments bio. Ceux-ci touchent aussi bien votre bien-être physique et mental.

Pour certains, vivre sainement et longtemps, c’est manger bio. Peut-on le croire ? Quel est l’impact de la nourriture bio sur la santé ? Trouvez à présent de bonnes certitudes.

Qu’est-ce que c’est la nourriture bio ?

Manger bio, c’est manger sainement. Cela inclut notamment la consommation de fruits et légumes de bonne qualité. Si cette façon de faire vous est totalement étrangère, pour d’autres c’est un véritable mode de vie. En outre, même si cela s’y apparente, consommer bio ce n’est pas seulement manger des légumes et boire des smoothies. Par ailleurs, pour préparer vos délicieux smoothies aux fruits, vous pourriez avoir besoin de glaçons.

Face à une pléthore d’options, découvrez comment choisir sa machine à glaçon. En outre, le bio, diminutif du mot biologique, est un terme essentiellement employé pour désigner les aliments provenant de l’agriculture biologique. Cette agriculture est en effet un mode de culture de produits vivriers qui n’emploie que des techniques en total accord avec le respect de la nature et des êtres vivants.

Elle exclut donc l’utilisation d’OGM pour la culture de ses aliments. En effet, l’OGM ou Organisme Génétiquement Modifié est un produit généralement formé utilisé dans le but de booster ou d’accélérer la croissance de produits vivriers.

La consommation bio contre les OGM

Ces OGM contiennent notamment les engrais chimiques qui sont en total désaccord avec le respect de la nature. En effet, pour une culture d’aliments qui devrait durer 6 semaines, l’utilisation d’un OGM réduit considérablement le temps de maturation. Cette culture pourrait ne durer que 2 à 4 semaines. D’un autre côté, l’usage des OGM permet aussi bien de réduire les besoins en eau de certaines espèces végétales.

Évidemment, le consommer bio s’oppose bien à ces pratiques qui, il faut le dire, peuvent engendrer des déséquilibres conséquents. Ainsi, tout l’intérêt de l’utilisation de produits bio réside dans le fait qu’il n’y a aucune intervention de gènes modifiés. En effet, leur procédé de culture leur offre bien une constitution saine avec d’excellentes proportions en valeurs nutritives.

Quels sont donc ces principaux avantages de la consommation d’aliments pour soi ? Ils sont aussi bien bénéfiques pour l’humanité et pour la nature.

Manger Bio ralentit le vieillissement

D’une part, la consommation d’aliments bio est fortement conseillée, car elle limite le vieillissement. En effet, les télomères sont des structures protéiques de l’ADN indicatrices de l’âge. Plus vos télomères sont raccourcis, plus vous êtes avancés en âge. En outre, il est important de noter que ces télomères sont quasiment absents dans les aliments cultivés à l’aide d’OGM. Aussi, ne pas consommer bio c’est risqué d’avoir des carences significatives en des nutriments pourtant indispensables à l’organisme. Toutefois, selon des études, bien d’autres facteurs peuvent affecter la longueur de ces structures. Il s’agit notamment de facteurs psychologiques et comportementaux.

Par ailleurs, on a tendance à associer la jeunesse au corps, mais elle passe également par le cerveau. Plus vous paraîtrez jeune psychologiquement, plus cela se ressentira sur votre apparence physique. Avec une consommation presque entièrement constituée d’OGM, l’on se met dans de grandes difficultés. Selon une étude scientifique, les engrais chimiques et pesticides sont des poisons pour notre cerveau. En effet, ils ralentissent la croissance de certains neurones ou encore contribuent à leur destruction.

Ainsi, en prenant des aliments bio cultivés sans usage de pesticides ou d’engrais chimiques, vous éviterez de tels risques. Par ailleurs, la consommation d’aliments bio renforce également la résistance du corps face à certains agents pathogènes. Par ailleurs, en prenant des animaux d’élevage biologique, vous évitez de consommer de la viande traitée aux antibiotiques.

La viande de ces animaux consommée, elle laisse des traces d’antibiotiques. Cela développe alors une grande résistance de l’organisme aux antibiotiques administrés pour des soins médicaux.

La consommation d’aliments bios réduit les risques d’obésité

En consommant bio, les risques de devenir obèse sont moins grands. En effet, la nourriture bio requiert également un mode de vie sain. De plus, les consommateurs bio prennent assez de fruits et de légumes. Cet apport nutritif est en effet des plus bénéfiques pour faciliter la digestion et l’élimination de mauvaises graisses.

Par ailleurs, manger bio ne signifie pas être végétarien, mais notamment faire plus attention à son alimentation. Toutefois, adopter un mode de vie qui prône l’alimentation bio, c’est quelque peu devenir végétarien, car les adeptes du bio consomment très peu de viande.

En effet, il est plus aisé de connaitre l’origine des fruits et légumes avec leur mode de culture. Avec les viandes par contre, il est plus complexe de s’assurer de leur origine. En effet, le bio concerne aussi bien l’élevage.

Le bio contre certaines maladies chroniques

Les aliments que nous consommons nous exposent aussi bien à certaines maladies. Surtout, en adoptant de mauvaises habitudes alimentaires, l’on favorise des réactions qui fragilisent notre santé. Par la même occasion, les télomères sont encore plus susceptibles de se raccourcir. En plus de favoriser un vieillissement précoce, ces substances annonceront également une certaine fragilité de votre immunité. Alors, les risques de contracter différentes maladies sont alors plus grands. Ainsi, des télomères plus courts sont aussi associés à des risques accrus de maladie cardiaque, de diabète ou de cancers.

D’un autre côté, vous pourrez développer différentes allergies. En effet, tout produit ne provenant pas de l’agriculture biologique est potentiellement allergisant. Étant donné qu’ils subissent des transformations génétiques, l’organisme peut ne pas toujours les reconnaître. Il développe dans ces cas une réaction auto immunitaire traduite par une allergie. Ces allergies peuvent en effet avoir des manifestations conséquentes et pénibles.

Par ailleurs, cette agriculture ou alimentation non bio peut aussi bien créer des intoxications. En effet, l’agriculture industrielle fait nécessairement référence aux pesticides. Les produits issus de cette culture contiennent donc des traces de pesticides. Ils sont nocifs pour :

  • le foie ;
  • le cerveau ;
  • les reins ;
  • la santé générale.

Pour toutes ces raisons, choisir de consommer des repas bio vous met à l’abri de plusieurs maux.

Les aliments bio auraient meilleur goût !

Dans l’agriculture biologique, il faut du temps avant de pouvoir effectuer une récolte. Il est donc évident que lorsque leurs produits sont commercialisés, ils ont eu le temps d’arriver naturellement à maturation. Ces produits ont pu recueillir dans le sol, et ce, au fil du temps tous les nutriments dont ils avaient besoin. Ils arrivent frais dans vos maisons et ils peuvent être conservés pendant une durée plus grande. Les cultures contenant des OGM, contrairement aux aliments bio, sont cueillies avant maturation.

Elles terminent donc leur maturation hors du cadre approprié soit pendant leurs parcours, soit dans votre réfrigérateur. Ainsi, leur durée de conservation est totalement réduite. De ce fait, vous en faites une expérience beaucoup moins agréable. Si vous ne vous pressez pas de les consommer, vous les retrouvez assez vite dans un état irrécupérable.

Aussi, le fait que ces produits ne soient pas naturellement arrivés à maturation indique qu’ils ne regorgent pas de tous les nutriments requis. De ce fait, le goût et les saveurs proposés peuvent en prendre un grand coup. En somme, manger bio est très utile pour la santé et le bon fonctionnement de l’organisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here